Les écluses des cieux sont ouvertes

Relâche ta gloire

Paroles de Jésus

« Apportez donc vos dîmes dans leur totalité dans le trésor du Temple pour qu’il y ait des vivres dans ma demeure ! De cette façon–là, mettez–Moi à l’épreuve, déclare l’Eternel, le Seigneur des armées célestes : alors vous verrez bien si, de mon côté, Je n’ouvre pas pour vous les écluses des cieux, et ne vous comble pas avec surabondance de ma bénédiction. » –Malachie 3:10[1]

Les écluses des cieux sont ouvertes pour vous. Tout ce dont vous avez besoin, vous le trouverez là, de l’autre côté de ces écluses. Tout ce que vous avez à faire c’est tendre la main pour les recevoir. Vous ne comprenez peut-être pas tout  – ni d’où cela vient, ni comment cela a été mis là à votre disposition, ni même pourquoi je vous en ai donné autant. Mais tout ce que vous avez besoin de savoir c’est que, J’ai ouvert les écluses des cieux pour vous, et vous pouvez recevoir tout ce dont vous avez besoin, parce que Je vous aime.

Si vous vous sentez malheureux ou inquiets, demandez-Moi de vous donner ma joie qui déborde et Ma paix qui surpasse toute compréhension.  Si vous vous battez contre les difficultés, demandez-Moi ma force et mes réponses. Ensuite approchez-vous et recevez ce que vous avez demandé. Vous vous approchez en passant aux actes après avoir prié. Si vous vous sentez malheureux ou inquiets, alors commencez à Me louer et laissez-Moi vous rendre votre joie et votre paix. Si vous avez besoin de réponses, alors arrêtez-vous pour écouter Ma voix, et croyez que si vous demandez, vous recevez.

Les écluses des cieux sont ouvertes pour vous, parce que Je vous aime ! Et il n’y a rien dont vous ayez besoin que Je ne puisse vous donner à travers Mes écluses ouvertes.

Vivre dans Son abondante joie.

« En effet, le Seigneur promène ses regards sur toute la terre, afin de soutenir ceux qui L’aiment de tout leur cœur. »—2 Chroniques 16:9[2]

Ce que Je recherche chez Mes enfants est une âme en éveil qui frémit de joie en Ma présence ! Cependant, votre âme est  trop souvent somnolente : vous tenez pour acquises toutes vos bénédictions, vous êtes beaucoup trop focalisés sur les choses négatives, vous acceptez sans hésitation la conception du monde du bien-être et de la « vie rêvée ». Je veux vous libérer de ces fardeaux pesants du monde afin que votre âme puisse s’élever vers les hauteurs avec Moi.

Quand vous désirez avoir une âme éveillée c’est déjà la moitié du combat de gagné. Beaucoup de Mes enfants voient leur dévotion envers Moi comme un devoir, et ils cherchent leurs plaisirs ailleurs. Ils n’ont pas compris que la joie de ma présence surpasse même la plus agréable des joies terrestres.

Bien entendu, ce n’est pas une situation où vous êtes obligés de faire un choix. Vous n’avez pas à choisir entre la joie que vous procure ma présence et les nombreux cadeaux que Je vous offre. C’est simplement une question de priorités : Je souhaite que vous me chérissiez avant toute autre chose.

Plus vous savourez ma présence, plus vous serez à même d’apprécier les bénédictions que Je déverse sur vous. Quand vous faites vos délices de Moi, Je suis libre de vous bénir abondamment. Si vous Me donnez la première place dans votre vie, mes beaux cadeaux ne deviendront pas vos idoles. En Dieu, mets ta joie et Il comblera les vœux de ton cœur.[3],[4]   

Une seule chose est nécessaire

« Il n’y a qu’une seule [chose] qui soit vraiment nécessaire. Marie a choisi la meilleure part, et personne ne la lui enlèvera. » —Luc 10:42[5]

Ma Parole à le pouvoir de transformer les choses. Quand vous l’absorbez au plus profond de votre être, elle a le pouvoir de vous changer. Elle fonctionne comme un catalyseur, en permettant à Mon Esprit d’effectuer son travail de transformation dans votre cœur et votre vie.

Mais pour que cela fonctionne, vous devez vous imbiber de ma Parole. Vous devez l’absorber. Vous devez la recevoir, la croire, et l’accepter. Ensuite vous devez la mettre en pratique, la suivre, la mettre en œuvre. C’est ainsi que mon Esprit peut travailler dans votre cœur, dans votre vie, et jusqu’aux tréfonds de votre esprit.

Je sais qu’il est facile d’être distraits par les choses qui vous entourent – votre ministère, votre travail, un projet personnel qui vous tient à cœur, et même par des choses en apparence nécessaires comme laver votre linge ou faire le ménage dans la maison – qui sont toutes de bonnes choses. Mais parfois elles peuvent vous distraire ou vous détourner de l’essentiel.

Une seule chose est nécessaire. Une seule chose dans toute votre vie est indispensable, et quand vous avez choisi cette bonne part, personne ne peut vous l’enlever.

Cette bonne part, cette chose essentielle qui vous donne la force de faire tout le reste est le temps que vous passez avec Moi, assis à mes pieds pour vous laisser instruire par Moi – que ce soit dans votre temps de silence dans l’esprit quand vous Me recherchez dans ma Parole, ou quand vous êtes à l’écoute de ma voix en prophétie, ou encore quand vous Me louez en chantant, ou en priant pour les besoins des autres et pour vous ; ou quand vous Me confiez votre journée, vos plans, vos attentes. C’est ainsi que votre esprit Me touche et communie avec mon Esprit, pour se préserver et se protéger du monde et de ses maux.

Endossez l’armure complète de Dieu – le casque du salut qui nous lie et nous unit, et nous rapproche suffisamment pour que nous nous parlions l’un à l’autre ; portez la droiture comme cuirasse, elle vous aidera à renoncer aux choses de ce monde pour vous tourner vers mon Esprit chaque fois que les tentations viennent frapper à la porte de votre cœur ; saisissez le bouclier de la foi avec lequel vous pourrez éteindre toutes les flèches enflammés du diable, et qui vous aidera à Me faire confiance, à dépendre de Moi, à tourner vos regards vers Moi ; que la vérité soit votre ceinture – la vérité de ma Parole qui pénètre les parties les plus secrètes de votre âme ; chaussez-vous du zèle à annoncer l’évangile de paix – quand vous partagez ma Parole avec d’autres gens ; prenez l’épée de l’Esprit, qui est la Parole de Dieu ; et enfin le manteau de votre zèle et de votre ferveur pour Moi.

Vous manifestez ce zèle en cherchant à remplir votre vie avec mon Esprit, ma Parole, ma volonté, et mes voies. Ce sont vos louanges, votre amour pour les gens, votre générosité envers les autres, vos aspirations, votre quête de l’Esprit, et votre admission que vous n’êtes rien mais que Je suis grand, qui tissent cette cape recouvrant tout ce que vous faites de la chaleur de ma présence et de mon Esprit.

C’est votre destinée de courir jusqu’au bout la course qui vous est proposée. Les honneurs vous attendent au bout de la route, à la fin de cette course que vous devez courir avec patience, en gardant les yeux fixés sur Moi. C’est en Me regardant, en faisant cette seule chose qui soit vraiment nécessaire, que vous achèverez votre course, que vous gagnerez une couronne, que vous remporterez le prix attaché à l’appel que Je vous ai adressé, et que vous serez prêts à aborder le prochain tour des Grandes Victoires Olympiques.   

Une couronne de vie

« Je ne veux pas dire que j’ai déjà atteint le but, ou que je suis déjà parfait ! Mais je continue à courir pour saisir le prix, parce que le Christ Jésus m’a déjà saisi. Non, frères et sœurs, je ne pense pas que j’ai déjà obtenu le prix. Mais j’oublie la route qui est derrière moi, je suis tendu en avant, et je fais la seule chose importante : courir vers le but pour gagner le prix. Dieu nous appelle d’en haut à le recevoir par le Christ Jésus. » –Philippiens 3:12-14[6]

Restez concentrés sur Moi – et sur la couronne de vie que J’ai promise à ceux qui M’aiment. Dans un sens, la vie ici-bas est une épreuve d’endurance. Il peut être utile de voir votre vie sous cette angle, parce qu’ainsi vous ne serez pas perturbés ou déçus par les nombreuses difficultés que vous rencontrez. Néanmoins, Je vous envoie des grands moments de joie même au milieu de vos pires épreuves. Parmi les nombreuses bénédictions que J’ai pour vous, la joie de ma présence est toujours à votre disposition.

La couronne de vie est semblable aux lauriers qui étaient décernées pour les victoires athlétiques dans l’Antiquité  biblique. Pourtant, ces athlètes concouraient pour une couronne périssable – une couronne de feuillage – tandis que vous, vous recevrez une couronne qui durera toujours ! Quand vous êtes meurtris par les épreuves de la vie, pensez à la couronne de justice qui vous est réservée. Cette récompense éternelle est absolument garantie parce que c’est ma justice qui vous sauve ! J’ai promis de la donner à tous ceux qui M’aiment – qui attendent mon retour. Quand Je reviendrai pour vous, Moi, le Chef des bergers, vous recevrez la couronne de gloire qui ne se fane jamais ![7]

« Tous les athlètes s’imposent une discipline sévère dans tous les domaines pour recevoir une couronne, qui pourtant sera bien vite fanée, alors que nous, nous aspirons à une couronne qui ne se flétrira jamais. Heureux est l’homme qui demeure ferme dans l’épreuve ; car après avoir prouvé sa fermeté, il recevra la couronne de victoire, la vie éternelle que Dieu a promise à ceux qui l’aiment. Ainsi, lorsque le souverain berger apparaîtra, vous recevrez la couronne de gloire qui ne perd jamais son éclat. » –1 Corinthiens 9:25 ; Jacques 1:12 ; 1 Pierre 5:4.[8]

Publié sur Anchor en octobre 2015.Traduit de l’original anglais « The Windows of Heaven are open » par Jeff de Tahiti et Bruno Corticelli.

Copyright © 2015 The Family International.

Leave a Reply